Permettre d’utiliser les principales fonctionnalités de l’application au clavier

Cible : tout le monde, et en particulier les personnes déficientes visuelles, cognitives, motrices et en mobilité.
Quand : dès la phase de conception et lors du développement.

Description : Mettre en place des gestionnaires d’événements qui ne s’appuient pas uniquement sur des événements souris, permettent donc d'être pilotable au clavier et ceci sans limite de temps.

À vérifier :

  • Toutes les actions importantes effectuées à la souris peuvent aussi l’être avec le clavier, quitte à proposer une alternative spécifique pour les interactions complexes (drag’n’drop, gestes à plusieurs doigts sur mobile …) tout en évitant d'innombrables frappes.

  • Utiliser au maximum les composants HTML interactifs de base (champs, liens, boutons), ceux-ci étant nativement accessibles au clavier. À défaut, veiller à ce que les composants personnalisés soient opérables au clavier de manière classique.

Voir la façon de naviguer au clavier dans un navigateur web.

Objectif utilisateur : Permettre aux utilisateurs qui ne peuvent pas utiliser la souris (non ou malvoyants, déficients moteurs, cognitives, web mobile, en mobilité…) d’accéder aux fonctionnalités principales de l’application au clavier.

Exemple valide :

  • Un sous-menu qui se déroule au survol doit aussi se dérouler quand l’item de menu parent reçoit le focus clavier.
  • Dans un webmail, un clic droit permet d’accéder à un menu pour vider la corbeille, un bouton « vider la corbeille » est également présent dans l’interface quand la corbeille est en cours de consultation.

Exemple non-valide :
Une fonctionnalité réalisable uniquement à l’aide du drag’n’drop et sans équivalent au clavier.

Référence WCAG :