Les solutions d'assistances ou aides techniques

L’accès aux TICS Technologies de l'Information et de la Communication telles que sites Web, applications mobile, contenus bureautiques ou multimédias….) est rendu possible aux personnes en situation de handicap grâce à des technologies d’assistance. Ces technologies comprennent :

  • des aides logicielles, comme les synthèses vocales ou les loupes numériques,
  • des aides matérielles : souris adaptées, claviers à grosses touches, micros, trackballs, plage Braille, etc.

Ces aides ne fonctionnent que si les applications ou contenus ont été créés en suivant les règles d’accessibilité de conception et de développement. On dira ainsi qu’un site est accessible s’il est compatible avec les aides techniques (synthèses vocales, systèmes de modifications de la taille des polices ou des couleurs, etc.) et avec la navigation au clavier.

Quelques exemples et définitions

La synthèse vocale

La synthèse vocale est une voix qui lit les textes et images affichés à l’écran.

Autre terme utilisé : lecteur d’écran (note : le lecteur d’écran est un logiciel qui récupère le texte présent sur l’écran. Le texte est ensuite restitué vocalement ou en Braille).
Exemples : Jaws et NVDA sur PC Windows, TalkBack sur mobile Android, VoiceOver sur mobile Apple ou Mac.

La plage braille

La plage Braille permet de lire du bout des doigts la transcription en braille du contenu de l’écran ou de rentrer de l'information en braille dans l'ordinateur.

photo d'une plage braille
Photo : terminal braille, de Karola Riegler, 2009, Licence CC BY ND

La loupe numérique

La loupe numérique est un logiciel qui permet un agrandissement total ou partiel de l’écran ; elle donne la possibilité de régler les contrastes, la luminosité, les couleurs du fond de page et du texte, la taille et la couleur du pointeur (curseur), la mise en valeur des menus et lignes, ou même de vocaliser du texte.

Autres termes utilisés : logiciel de zoom, logiciel de grossissement de caractères.
Exemples : le logiciel ZoomText, le logiciel loupe de windows.

photo d'un ecran d'ordinateur avec zoom à 400%
Exemple d'utilisation de la loupe windows avec réglage du grossissement à 400%.

Le guide-doigts

Le guide-doigts est une plaque posée sur le clavier qui permet de faciliter l’accès aux touches et d’éviter les frappes parasites ou la pression simultanée sur plusieurs touches.

photo d'un clavier équipé d'un guide doigt
Photo : guide doigt copyplastic.com

Les périphériques tactiles de pointage

Les périphériques tactiles de pointage permettent de remplacer des souris ou des claviers standards et d’interagir avec des mouvements réduits des mains et des doigts, ou avec d’autres parties du corps.

  • Les joysticks (ou souris-joystick) sont équipés d’un manche qui permet de contrôler le mouvement du pointeur à l’écran dans différentes directions.
  • Les trackballs ou souris à boule sont équipés d'une grosse boule qui permet de déplacer le pointeur en faisant simplement rouler la boule.
  • Les contacteurs sont des périphériques qui jouent la fonction de sélection (clic, double clic) de la souris conventionnelle. Il existe une grande variété de contacteurs : au doigt, à la bouche ou à la tête, au pied, etc.

Autres termes utilisés : interrupteur, switch, souris à bouche, etc.
La plupart de ces périphériques tactiles fonctionnent avec le système de « navigation au clavier » et sont configurés pour la personne qui l’utilise.

La navigation au clavier

La navigation au clavier permet à un utilisateur de parcourir le contenu et d’utiliser les fonctionnalités des sites Web ou applications mobiles uniquement grâce au clavier ou à la gestuelle mobile. Le curseur est contrôlé à l'aide de quelques touches. La navigation au sein d’une page se fait d’item en item à l’aide de la touche de tabulation principalement. Et la manipulation de ces items se fait à l’aide des touches directionnelles (flèche gauche, flèche droite…), de la touche espace et de la touche de validation. Au fur et à mesure des actions, le focus (l’endroit où est positionné le curseur) doit être visible pour permettre à l’utilisateur de se situer. La navigation au clavier est indispensable pour certains périphériques et demande de respecter des règles de développement précises.

La reconnaissance vocale

La reconnaissance vocale permet d'analyser la voix humaine captée au moyen d'un microphone pour la transcrire sous la forme d'un texte.

Exemples : le logiciel de dictée Dragon, les assistants vocaux de nos smartphones.

photo d'une personne parlant devant son téléphone
Photo : Alex Washburn / Wired / Licence Creative Commons

La transcription

La transcription est une version textuelle d’enregistrements vidéo ou audio. La transcription est présentée dans un document numérique (Word, PDF….).

Les sous-titres

Les sous-titres sont une version textuelle synchronisée du contenu audio d’un enregistrement multimédia et s’affichent sur l’écran.

Autres termes utilisés : sous-titres transcrits, « Closed Captions » (CC). L’anglais fait une distinction entre le texte transcrit (« Closed Captions ») destiné en premier aux malentendants et le texte traduit d’une langue à une autre (« subtitles »). Cette distinction n’existe pas en français qui parle simplement de sous-titres.

capture d'écran d'une vidéo affichant des sous-titres